17/07/2003

Zebda data protégée?

Pas fameuse leur prestation. Je m'attendais à trouver un groupe plein d'entrain et de couleurs musicales.  J'aurais peut-être dû faire comme ceux qui avaient quitté la salle après I Muvrini.
La prestation fut assez monotone mais avec beaucoup de gesticulations peu convaincantes.
En principe, on ne pouvait pas faire de photos ni filmer.  Demandez aux photographes comme ils ont été traités, renvoyés derrière les barricades et bousculés.  Moi, cela me fait marrer... 
Il paraît qu'ils ne pouvaient prendre des photos que durant les trois premiers morceaux.  Mais ils sont partis bien avant.
Zebda, le groupe des banlieues défavorisées joue à la Manu Chao.  J'ai horreur de ceux qui se collent des étiquettes sociales pour attirer un certain public et qui pratiquent tout le contraire.
Ouais, parce que eux, soit-disant, vendent leur image, et celle-ci n'appartient qu'à eux.  Donc avec ta petite photo, t'as donc pas droit à l'image.  Absurde pour tout qui se produit en public.
Alors, la prochaine fois, je les regarderai même plus, et faudra-t-il qu'on ferme les yeux de peur de se voir réclamer des droits d'auteur. Et les oreilles également !
Malheureusement, je pense qu'ils ne sont pas les seuls à être aussi égocentriques de leur petite personne.  Y vont bientôt réclamer des droits d'auteur à leur miroir!

14:59 Écrit par Nic Sparadradebainmarie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.