21/07/2004

Jean-François Maljean

Il était l'invité du Piano Bar au Salon bleu.
Je pense que Jean-François Maljean n'est plus à présenter.  Dommage que sa musique ne soit pas encore reconnue auprès du grand public comme elle l'est en Asie où Maljean mobilise des milliers de personnes. 
Sans doute a-t-il une "étiquette" de musique élitiste, voire intellectuelle qui lui colle au piano et qui lui donne ce style créatif que je trouve avant-gardiste.  Je pense que sa musique est un peu comme un nouveau modèle en matière de création automobile.  Il faut parfois un certain temps pour faire accepter de nouvelles lignes ou les comprendre.  Il en va sans doute de même avec ses compositions qui ont la force d'une interprétation "maison", celle d'un artisan musicien qui n'interprète jamais deux fois un morceau d'une manière identique.  On sent qu'il vit au rythme des notes de musique qu'il anime et que celles-ci le font vibrer en retour. 

14:04 Écrit par Nic Sparadradebainmarie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.