21/07/2004

Une première soirée d'enfer !

Quel début que cette première soirée!  Du tout grand spectacle et déjà de la grande franco-folie!  J'ai eu l'occasion de mesurer l'ambiance de quatre concerts: Cloé du Trèfle, Cali, Jean-François Maljean et Stephan Eicher.
Avec Cloé du Trèfle, c'est très spécial et faut aimer.  Je pense qu'elle fait partie des artistes qu'il faut écouter plusieurs fois pour comprendre leur musique.  Il doit y avoir des subtilités à découvrir.
Alors la révélation des Francos comme cela dès le départ, c'est Cali.  Franchement j'en avais jamais entendu parler.  Eh bien maintenant, je crois que je vais en parler !  C'est très entraînant ! j'y reviendrai sans doute.
Je pense que Jean-François Maljean n'est plus à présenter.  Ou du moins, si !  Car sa musique est encore trop sélective au niveau du public.  Rassurez-vous, la salle était comble à se passionner de ses enfilades de notes mélodieuses.
Et Stéphan Eicher???  Je ne vais pas le comparer aux autres artistes, mais sa présence cadrait parfaitement à la soirée.  Et je dirais même très bien dans la poursuite de Cali, mais malheureusement le public était soit à l'un ou à l'autre concert.  Moi je trouve que ce sont deux styles qui trouvent certaines similitudes dans l'originalité des compositions.
Alors pour Eicher, c'était très chaud et comme vous le voyez sur la photo, ce n'est pas son ombre qu'il laisse à Spa, mais bien son empreinte !  C'était  un tout grand spectacle dans lequel il mena la salle en taxi au travers de chaque morceau de son concert.  Et faut dire qu'il est doué pour chauffer le public de ses petites anectodes et potins du groupe. 
Faudra que je revienne sur tout cela, et en photos ou vidéos.

01:22 Écrit par Nic Sparadradebainmarie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.