23/07/2004

Martin Rappeneau

Martin Rappeneau était le premier surpris de jouer en plein jour.  Comme il l'annonce dès le début, il se déclare être de la nuit et invite le public à fermer les yeux et à faire un petit somme.  Dès lors c'est au clair des projecteurs qu'il donne son spectacle, fidèle à son clavier qu'il berce du bout des doigts afin de servir une voix que j'étiquerais du genre "soul", avec des similitudes du genre Steve Wonder.
Ses textes sont très personnels et, comme il le raconte, sortent de son vécu. On y retrouve donc des rythmes fort variés.

10:35 Écrit par Nic Sparadradebainmarie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

ouah purée se mec est genial il chante trop bien je lai entendue pendant la premiere partie du skecthe de gad elmaleh il est genial acheter son album !!!

Écrit par : sophia | 19/03/2005

Les commentaires sont fermés.