21/07/2007

Francofolies: Elodie Frégé

Elodie Frégé a rassemblé la toute grande foule sous le Dôme Fortis.  Nombreux étaient celles et ceux qui ont assisté à son concert depuis les abords du dôme. D'emblée la chanteuse parle avec le public, question sans doute de trouver ses repères et gagner en assurance. Mais c'est son caractère, sensible, presque fragile, et très généreux en émotions à chacune de ses chansons.

Francofolies Spa 20jul2007 254 nb i

Un succès qui attire un public très varié, mais avec un parterre garni d'enfants donnant au spectacle l'aspect d'une grande fête d'école en attente de la venue de Saint-Nicolas, fauteuil "doré" sur scène oblige.

Francofolies Spa 20jul2007 229 i

Les enfants sont fous d'Elodie et je dirais même qu'il ne doit pas y avoir un effet StarAc, étant donné que tous ces enfants devaient être au berceau lorsque leur idole remportait le concours. Sans doute a-t-elle un peu ce côté et cette voix qui cadrerait très bien avec certains dessins animés pour enfants.

J'ai apprécié les morceaux que j'ai suivis.

Si vous avez assisté au concert d'Elodie Frégé, n'hésitez pas à laisser vos commentaires.

00:21 Écrit par Nic Sparadradebainmarie dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

J'auari voulu pouvoir un peu écouter et la voir, mais totalement impossible d'approcher, trop de monde, je crois que l'organisation n'a pas bien choisi l'emplacement sur ce concert (bien trop petit le côté Dôme) Alors j'ai fait demi tour et je suis aller ailleurs. Dommage.

Écrit par : Racing Man | 21/07/2007

Je pense qu'ils ne s'attendaient à avoir autant de monde pour Miss Elo ! Une demi-heure avant le concert, le dôme était déjà bondé de monde. C'est bien, mais le revers était le manque de place.
J'espère qu'elle pourrait revenir l'an prochain, non?

Écrit par : nic | 21/07/2007

Pour votre info, Elo sera en concert solo le 14 décembre prochain au centre culturel de Wouwé-Saint-Pierre !
Moi, j'ai mes places !

Écrit par : Aless | 15/10/2007

Les commentaires sont fermés.